Aller au contenu principal

Féminisme

Article de la revue
Christian Saint-Pierre

Dans Coco et Sissi, ses deux premières pièces, Nathalie Doummar aborde le désir, l’amour, la famille et l’amitié selon une perspective féministe galvanisante, tout en faisant preuve d’un humour irrésistible et en exprimant une profonde soif de changement.

Article de la revue
Virginie Fournier

Après s’être illustrée dans la bande dessinée documentaire, Mirion Malle se fraie un chemin dans le domaine de la fiction sans compromettre sa posture résolument féministe.

Ouvrage critiqué
Mirion Malle
2020, Pow Pow
Article web
Camille Toffoli

À mi-chemin entre le reportage, la réflexion essayistique et l’étude culturelle, Pas facile éclaire un angle mort de la libération féministe. 

Ouvrage critiqué
Kelli María Korducki
2020, Marchand de feuilles
Article web
Michel Nareau

Raconter comment une identité s’est construite contre la famille, le legs, et le faire sans acrimonie ni amertume : voilà le défi relevé par Lori Saint-Martin dans Pour qui je me prends.

Ouvrage critiqué
Julie Doucet
2018, Drawn & Quaterly
Ouvrage critiqué
Osire Glacier
2018, Pleine Lune
Article de la revue
Maïté Snauwaert

Soucieux de dénoncer un islam politique qui exploite la religion à ses fins, l’ouvrage fait peu de place à la façon dont cette foi pourrait se vivre aujourd’hui en Occident.

Article web
Pierre-Luc Landry, Nicholas Dawson, Zishad Lak

Liste de lectures compilée par Nicholas Dawson (doctorant à l’UQAM, directeur littéraire aux éditions Triptyque et auteur), Zishad Lak (doctorante à l’Université d’Ottawa) et Pierre-Luc Landry (professeur à l’Université de Victoria, directeur littéraire aux éditions Triptyque et auteur).

Article de la revue
Stéphanie Roussel
Article de la revue
Sébastien McLaughlin

Le premier roman de l’écrivaine anglo-montréalaise Gail Scott sera enfin réédité en octobre.

Ouvrage critiqué
Gail Scott
2019, Coach House Books
Article de la revue
Marie-Michèle Giguère

Audrée Wilhelmy fait naître dans un pays du Nord des personnages féminins dont notre imaginaire collectif avait grand besoin.

Ouvrage critiqué
Audrée Wilhelmy
2019, Léméac
Ouvrage critiqué
Marie-Christine Lemieux-Couture, Marielle Jennifer Couture
2019, Remue-ménage
Article de la revue
Camille Toffoli
Article de la revue
Nicholas Dawson
Zishad Lak
Pierre-Luc Landry
Article de la revue
Virginie Fournier

Dans Douleur sentimentale puante, collectif dirigé par Sara Hébert, la jalousie est décortiquée sous toutes ses facettes peu reluisantes, chacune se montrant différemment insidieuse.

Article de la revue
Marie-Hélène Larochelle

Courageux essai défrichant le territoire de la parole, Procès verbal invite à l’écoute des verbes contestataires, là où se fissurent la voix et le corps. Résolument féministe, Valérie Lefebvre-Faucher réfléchit aux intrications entre littérature et justice.

Article de la revue
Michel Nareau

Roman de filiation au féminin, Les falaises raconte la puissance du paysage maritime en Gaspésie et en Islande sans parvenir à bien faire ressentir le tumulte interne de ses protagonistes.

Ouvrage critiqué
Virginie DeChamplain
2020, La Peuplade
Article de la revue
Isabelle Beaulieu

Ce livre est réédité près de quarante ans après sa parution, alors qu’on ne l’attendait plus. Mais c’est ça, Josée Yvon: une décharge qui se manifeste sans avertissement.

Ouvrage critiqué
Martine Delvaux
2019, Remue-Ménage
Article de la revue
Isabelle Beaulieu

Rigoureusement, Martine Delvaux déboulonne les rouages du boys club pour en exhiber le vrai visage.

Article de la revue
Camille Toffoli

Ce premier recueil confirme l’originalité de la voix féministe de Vanessa Bell, qui explore avec une intelligence sensible les topos de la nature et de la sororité.

Ouvrage critiqué
Vanessa Bell
2019, La Peuplade
Article de la revue
Paul Kawczak

J’ai oublié d’être Sagan est un livre court et dense, dont la violence, en apparence exotique, rappelle certaines des bases propres à toute structure sociale patriarcale.

Ouvrage critiqué
Nassira Belloula
2019, Hashtag
Article de la revue
Michel Nareau

Dans L’apparition du chevreuil, Élise Turcotte détaille, grâce à une écriture fine et lucide, la manipulation des êtres et des mots, la violence qu’elle contient, les traques qu’elle provoque. L’intimidation et la violence postconjugale racontées avec brio.

Ouvrage critiqué
Élise Turcotte
2019, Alto
Article de la revue
Christian Saint-Pierre

Marjolaine Beauchamp donne un texte de théâtre porté par un souffle unique, en un hymne rageur et néanmoins tendre à la maternité, à la féminité, à la sexualité.

Article de la revue
Valérie Lebrun

Il ne s’agit pas de chercher ce qu’il reste en 2018 des dimanches de 1988, mais de continuer à inventer ce que suscite, en tout temps, l’envie de vivre grande.

Ouvrage critiqué
Louky Bersianik, Nicole Brossard, Louise Cotnoir, Louise Dupré, Gail Scott, France Théoret
2018, Remue-Ménage
Article de la revue
Marie-Michèle Giguère

Les fictions qui nous hantent racontent des petites parcelles de qui nous sommes. Et le mythique Thelma & Louise permet à Martine Delvaux de magnifiquement se révéler.

Ouvrage critiqué
Martine Delvaux
2018, Héliotrope
Article de la revue
Marie-Ève Sévigny

Un bilan saisissant, qui expose tant les luttes passées que les enjeux à venir.

Ouvrage critiqué
Camille Robert, Louise Toupin
2018, Remue-ménage
Article de la revue
Laurence Pelletier

Avec ce premier roman, Ariane Lessard fait de la disparition des filles l’objet d’une réappropriation poétique.

Ouvrage critiqué
Ariane Lessard
2018, La Mèche
Article de la revue
Marie-Andrée Bergeron

En régime patriarcal, les pratiques éditoriales des femmes peuvent être l’occasion de prises de position. Ces engagements, autant politiques que littéraires, détournent les chemins tracés de l’histoire.

Article de la revue
Virginie Fournier

Les petits garçons fournit l’occasion d’apprécier les filles pour ce qu’elles sont et peuvent être, dans leurs détours et leurs égarements vers l’âge adulte.

Article de la revue
Evelyne Ferron

Tandis que le féminisme et les luttes des femmes en général pour l’égalité sont devenus des thèmes phares des récentes études historiques, la question du suffrage féminin au Québec a quant à elle été relativement laissée de côté. Et si on se penchait sur cette histoire, trop souvent vue sous l’angle de la résistance de l’Église, avec de toutes nouvelles perspectives ?

Article de la revue
Michel Nareau

Transposition romanesque fort réussie d’une horrible histoire, Ce qu’elles disent de Miriam Toews est autant un récit choral féministe qu’une leçon dans l’art de donner la parole.

Article de la revue
Camille Toffoli

Ce roman posthume prolonge l’ambitieuse entreprise littéraire de Louky Bersianik en s’attaquant aux dynamiques de pouvoirs qui, dans la vie comme dans la langue, scellent trop souvent le destin des femmes.

Article de la revue
Olivier Boisvert

Dans un premier roman impressionnant à l’architecture sans vice caché, Marie-Ève Thuot s’empare de l’enjeu de la sexualité hypermoderne et déverrouille l’horizon des possibles serti d’un regard sagace sur des mœurs en bataille.