Aller au contenu principal

Les rêves avortés

Poésie du ventre, des entrailles, de la perte et du vide, Adieu les crevettes fait montre du dépouillement de l’intime, du dévoilement mortifère d’un passé avorté.

Poésie

Poésie du ventre, des entrailles, de la perte et du vide, Adieu les crevettes fait montre du dépouillement de l’intime, du dévoilement mortifère d’un passé avorté.

Auteur·e·s
Type d'entité
Personne
Fonction
Auteur
Charlotte Francoeur
Montréal, Le Noroît
2023, 96 p., 20.95 $

Achats et abonnements à Lettres québécoises

Bénéficier de tous les contenus en achetant un numéro ou un abonnement!

Accéder à la boutique

Déja inscrit? Pour se connecter